Accueil > Pôle urgence sociale et hébergement > "Il est temps de construire l’intégration effective de tous."
Visite à La Rochefoucauld

"Il est temps de construire l’intégration effective de tous."

Le Préfet d'Ile-de-France en visite au CHU La Rochefoucauld d'Aurore

Le 19 février 2018 | Actualités - Actus à la Une - Retours -

Mardi 13 février, le centre d’hébergement d’urgence (CHU) la Rochefoucauld d'Aurore, situé dans le XIVème arrondissement de Paris, a reçu la visite officielle de Michel Cadot, Préfet de la région d’Ile-de-France, en présence également d’Éric Pliez, Directeur général de l'association, et des équipes et résidents.

 

L’établissement, ouvert depuis 2015, accueille aujourd’hui 75 personnes, toutes réfugiées statutaires, encadrées par 2 travailleurs sociaux. « Je viens du Soudan. Je suis arrivé il y a deux ans et je ne parlais pas le français. J’ai dormi 5 mois dans la rue. Maintenant je travaille dans un restaurant du VIIIème arrondissement de Paris » confie Ali, l’un des résidents au préfet qui l’interroge sur son parcours.

 

 

L'apprentissage de la langue française : une clé vers l'autonomie
 

« Au début ce n’était pas facile, mais je savais que c’était une étape de mon rêve, que ça faisait partie du parcours » reprend le jeune réfugié. Ici, 1h30 de cours de français sont dispensés par de jeunes étudiants de Sciences PO, cinq jours par semaine : « C’est un plaisir de donner cours au centre. On n’a aucun problème de motivation ici ! » sourit l’un de ces bénévoles.

La visite s’est poursuivie par le tour des chambres et des salles collectives. Au 8ème étage, la salle de sport est une des fiertés du centre. « Dans mon cours, chaque résident peut décompresser et faire le vide dans sa tête. On en a tous besoin. Et je n’en connais pas un qui ne ressorte pas avec le sourire ! » explique le professeur à la fin de sa session. Les résidents confirment.

« Apprendre les codes, la citoyenneté par la vie quotidienne », tels sont les enjeux plus larges rappelés par Eric Pliez, qui conclut : « Tout ça fait partie du long processus d’autonomisation, celui de la formation, de l’emploi et du retour au logement autonome. »
 

Après la visite, Monsieur Cadot a chaleureusement remercié les travailleurs sociaux et l’association Aurore pour leur travail quotidien. Il a aussi présenté à la presse et aux équipes le dispositif plus large d’appui au logement et ses objectifs nouveaux : « La France est en retard dans l’accompagnement des personnes réfugiées. Gérer l’urgence a été nécessaire, mais il est temps de construire l’intégration effective de tous. »

 

 

A l’instar du centre de la Rochefoucauld, 15 établissements uniquement dédiés aux réfugiés statutaires devraient voir le jour en Ile-de-France. Ils mettront eux aussi l’accent sur l’apprentissage du français, pour favoriser l'intégration de ces personnes.

Mots clefs associés : Hébergement    Insertion    réfugiés