Accueil > Pôle insertion > Le sport est un outil d'insertion pour les jeunes
insertion_essai2

Le sport est un outil d'insertion pour les jeunes

Le 13 avril 2012 | Actualités -

Sébastien Gélard est chef de service de L'Odyssée, l'Espace dynamique d'insertion d'Aurore qui reçoit des jeunes en difficulté d'insertion. Pour les mobiliser, la structure a notamment parié sur le sport. Et L'Odyssée compte bien transformer l'essai ! 

En lien avec l’association « Drop de béton » et le Pôle Emploi Formation de Sevran, L’Odyssée participe cette année au projet « Transformons l’essai » dont l’objectif réside dans un travail d’insertion par le rugby.  

 

Du rugby et un projet d’insertion

Cette action financée par le Plie de Sevran et de nombreuses entreprises va permettre à quinze jeunes sevranaises de bénéficier d’entraînements hebdomadaires de rugby pendant 18 mois. A cela s’ajoutent des séjours de rupture en province, avec notamment un « Raid Aventure » du 15 au 17 Juin, pour travailler la cohésion de groupe. En parallèle de ce programme sportif, les rugbywomen seront inscrites à l’Espace Dynamique d’Insertion L’Odyssée afin de travailler leur projet professionnel. En fin de parcours, selon leur profil et leur souhait, un accès à la formation ou à l’emploi leur sera proposé au sein des entreprises participant à l’opération.

 

Le sport comme outil d’insertion…

Cette action innovante s’inscrit dans une démarche d’insertion par le sport dans laquelle L’Odyssée est engagée depuis plusieurs mois : l’équipe féminine de France qui participait à la Homeless WorldCup en août dernier, était entre autre composée de jeunes filles suivies à L’Odyssée. D’autre part, le service est activement impliqué dans le montage du projet de CNILS (Centre d’insertion national par le sport) en partenariat avec diverses associations, qui comme Aurore, ont la conviction que le sport est un réel outil de mobilisation, de socialisation et d’insertion.
 

…un leitmotiv pour L’Odyssée

L’adhésion à cette pratique, centrée sur le collectif, l’objectif commun d’individus, le dépassement de soi, le plaisir de l’effort, ne sont pas encore démocratisés, parfois même dénigrés, auprès des institutions et des professionnels de l’insertion. L’aspect sportif dans une notion collective n’est malheureusement pas perçu comme vecteur socialisant ; on lui préfère des pratiques individuelles, plus analytiques. Si L’Odyssée travaille aussi sur l’aspect individuel et le projet de vie de chaque jeune, L'Odyssée a pu percevoir, de par son expérience, les bénéfices obtenus par l’implication sportive qui sollicite le corps, l’esprit, et qui permet de « tirer vers le haut » des jeunes découragés, qui trouvent à travers le sport, des valeurs et l’espoir pour avancer.

Sébastien Gélard

Mots clefs associés : Insertion sociale    Actions culturelles   
Lire aussi

Les Journées de Solidarité Entreprises

Les journées de solidarité des entreprises se multiplient dans les services d’Aurore. Un dispositif astucieux qui permet aux entreprises...

Aurore expérimente Interlignes

Depuis Avril 2017, le pôle Insertion d'Aurore mène un projet expérimental intitulé "Interlignes" en partenariat avec le bailleur...

Le livre blanc sur les alternatives à la prison

Pourtant rappelée à l'ordre chaque année par la CEDH pour les conditions de vie déplorables dans les prisons françaises, la France...

Retour sur la convention 2017 d'Aurore

Le 27 juin, plus de 1 000 personnes, salariées, bénévoles ou accueillies, étaient réunies à la Cité des Sciences pour la convention...

Tous les articles sur ce thème