Accueil > Pôle habitats > Solea : un nouveau lieu de vie à Suresnes !
Le CHS d'Aurore à Suresnes

Solea : un nouveau lieu de vie à Suresnes !

Inauguration du centre d’hébergement et de stabilisation Solea à Suresnes.

Le 06 février 2018 | Actualités - Actus à la Une - Retours -

Le 26 janvier dernier, Aurore a inauguré son centre d'hébergement et de stabilisation (CHS) de Suresnes (92), baptisé Solea en hommage à une ancienne Directrice territoriale de l'association.

Christian Dupuy, Maire de la ville, Véronique Laurent-Albesa, Chargée de la politique de la ville du département et Pierre Coppey, Président d’Aurore, étaient notamment présents aux côtés des équipes et résidents du centre, qui accueille et accompagne des familles et personnes isolées en situation de précarité depuis mars 2017. Des résidents qui ont activement participé à cette journée, au grès d'échanges et de témoignages qui ont ouvert cette inauguration.
 

« Depuis que je suis arrivé ici avec mes filles, ma situation a beaucoup changé » a ainsi expliqué l'un des résidents. Comme l'a expliqué Pierre Coppey, « l’objectif n’est pas de rester ici, mais de mener sa vie dès que possible ». Installé dans un immeuble du bailleur social Hauts-de-Seine Habitat entièrement refait à neuf, le centre dispose d'une capacité d'accueil de 42 places au sein de 9 logements accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

Un lieu pour permettre aux familles et personnes isolées de trouver leur place et de se fonder un avenir avec un toit.

 

En plus d'être hébergées, les personnes sont accompagnées par les travailleurs sociaux de la structure dans leurs démarches administratives d'accès aux droits, à l'insertion professionnelle, au logement autonome et aux soins. L'équipe de Solea s'emploie également à développer l'insertion sociale des résidents, avec notamment la présence d'un Maître de maison qui favorise l'organisation d'activités collectives et conviviales telles que des repas, sorties et des ateliers divers. Un travail d'accueil et d'accompagnement global et individualisé salué par Véronique Laurent-Albesa, Sous-préfète des Hauts-de-Seine : « ce lieu va permettre à des familles, des mamans, des papas et des enfants de trouver leur place et de se fonder un avenir avec un toit. »

Près d'un an après l'ouverture du dispositif, le bilan est positif : six personnes ont repris une activité professionnelle, tandis qu'une famille a pu accéder à un logement autonome. D'ailleurs, les différents participants à cette inauguration se sont accordés sur la bonne intégration du centre dans la ville. "Ici, il fait bon vivre !" atteste, souriant, l'un des résident.
 

Après ce moment d'échanges, une émouvante intervention des enfants de la structure qui ont récité des poèmes à l'assemblée, le traditionnel coupé de ruban et une visite guidée du centre d'hébergement, cette journée inaugurale s'est achevée en beauté, avec une collation préparée par les résidents.

 

Solea en quelques chiffres : 

  • 42 places d'hébergement
  • Fin 2017, un public composé de 4 couples avec enfants, 10 familles monoparentales et 2 personnes isolés, soit 20 adultes et 22 enfants
  • 9 logements, dont 8 appartements familiaux partagés et 1 appartement partagé pour personnes isolées 
  • 1 chef de service, 2 travailleurs sociaux et 1 maître de maison 
Mots clefs associés : héberger    personnes isolées    Familles