Accueil > Maryse-severin-monaca-objectif-dil-
Maryse_Monaca_11

MARYSE SEVERIN-MONACA OBJECTIF D.I.L !

Salariée depuis 12 ans de l’association Aurore, au fil des années Maryse n’avait plus qu’un souhait : rejoindre les équipes des services techniques au sein de la Direction de l’Immobilier et de la Logistique. Dans les équipes du Pré-Saint-Gervais, elle navigue comme un poisson dans l’eau et a accepté de nous livrer son expérience. « On aime nos missions »

Des missions expérimentées dans différents services

Maryse est une femme de 56 ans, déterminée dont on sent qu’elle a dû parfois se battre pour traverser les courants plus ou moins agités de l’existence. Elle travaillait déjà dans le social avant son arrivée chez Aurore en 2009 où elle a pu faire un grand tour des différents services. « Cela fait 12 ans que je suis chez Aurore, je suis arrivée à PRISM et cela a duré 2 ans j’étais très heureuse ». Plus tard, elle rejoint le SAVS 13, le siège, le CHU Saint-Pétersbourg (ancien tiers-lieu de la rue de Saint Pétersbourg à Paris), des postes de secrétariat et des détachements dans des CHRS ou des CHU. Lorsqu’elle est à l’Astragale, la fermeture du poste lui offre la possibilité d’être secrétaire au service comptabilité mais aussi d’aider la responsable Partenariats & Mécénat avec l’ANCV…

« A un moment, j’avais 3 postes en même temps ! »

Maryse pose jalon après jalon et apprend de toutes ses expériences, mais derrière cela, son souhait était déjà d’intégrer les services techniques à plein temps. Depuis 2018, c’est chose faite !
Des remplacements de postes à son installation au sein de la Direction de l’Immobilier et de la logistique, Maryse a exécuté plusieurs missions qui lui ont finalement permis pendant les premières années, d’observer un panel assez large des dispositifs de l’association.

 

Différencier les Services techniques et la Logistique

En 2018, la D.I.L n’existait pas encore « J’étais vraiment aux Services techniques, c’est-à-dire au magasin qui rassemble tous les outils de maintenance. Aujourd’hui la maintenance, ce sont les interventions en plomberie, électricité et bien d’autres réparations ». Le magasin rassemble le matériel dont les techniciens ont besoin pour intervenir dans les services ou les appartements.

Le service Logistique, lui, gère l’ameublement, les déménagements, aménagements, le montage des meubles pour tous les services d’Aurore les ouvertures de centres d’hébergement d’urgence, les ouvertures de gymnases « Il faut y ajouter les appartements, Aurore a beaucoup grandi depuis mon arrivée, nous avons de plus en plus d’appartements et donc de plus en plus de travail » ajoute Maryse.

Son poste aujourd’hui est Cheffe Magasinière, elle est en charge de la gestion des commandes et du suivi des différents stocks. Maryse manage deux magasiniers et un alternant « M’adapter à plusieurs postes ? on m’a dit que J’avais cette capacité, je pars du principe que si on t’explique un travail, tu peux y arriver, pas besoin de plus ! ». Maryse semble être arrivée à l’endroit précis qu’elle désirait, à la fois intéressée par ses missions et ravie des collaborateurs

« C’est un service dans lequel il y a beaucoup de joie de vivre, nous sommes solidaires comme une famille, c’est un groupe soudé, simple, sans histoires ».

Au sein du service Logistique de la Direction de l’immobilier tous œuvrent pour satisfaire au mieux et au plus vite les 2 500 salariés susceptibles de faire appel à eux. Elle aime rappeler que l’équipe de terrain fait un travail difficile, que le constat peut être dur parfois lorsqu’un centre ferme « ils sont courageux ! Ce qui leur tient à cœur c’est leur engagement et satisfaire les demandes » dit-elle avant d’ajouter « je suis très proche d’eux, toujours inquiète pour tous, je les protège autant que je peux, lorsqu’ils partent en mission, je leur prépare des gâteaux ou du couscous, je les soigne ! »
Elle sourit en racontant qu’elle est un peu « la maman » du service logistique.

 

Des moments forts & solidaires

Le COVID et les confinements successifs ont été un bouleversement pour les services techniques et logistiques. De nouvelles missions se sont imposées durant cette période, alors que la plupart des gens ne pouvaient pas mettre le nez dehors, l’équipe de la logistique était sur le terrain pour livrer masques et gels hydro-alcooliques etc... « Nous n’étions pas nombreux à travailler sur le terrain pour aider les gens, il a fallu revoir l’organisation du magasin logistique pour y créer un stock Covid », Maryse explique qu’il a bien fallu se mobiliser dans cette période compliquée mais au combien riche !

Elle évoque le sens qu’elle trouve à ce métier et notamment son goût particulier pour les missions d’urgence :

« J’aime l’adrénaline que ça engendre lorsque nous avons à répondre à l’urgence. On essaie toujours de réaliser la mission demandée quoiqu’il arrive ! on ne peut pas gérer tout le monde en même temps mais nous faisons le maximum ».

Maryse envisage l’avenir sereinement au sein de cette équipe « Mon avenir je le vois ici au sein de la DIL dans la joie et la bonne humeur ! »