Accueil > Pôle accueils, santé, précarité > Le Berceau fête ses 25 ans
25_ans_Le_Berceau_Les_residents_groupe
Les résidents du Berceau célèbrent les 25 ans du Berceau

Le Berceau fête ses 25 ans

Habitat et accompagnement durable pour les personnes atteintes de troubles psychiques ou cognitifs

Le 13 septembre 2018 | Actualités - Actus à la Une -

Le week-end dernier, une partie des salariés du pôle accueils, santé précarité s’est rendu dans les Deux-Sèvres pour célébrer les 25 ans du foyer de vie le Berceau de l’association qui propose un habitat et un accompagnement durable aux personnes présentant une désocialisation et une perte d’autonomie liées à des handicaps psychiques ou cognitifs.

Les festivités de ces 3 jours ont été lancées par un beau concert proposé par le Feraillouz’band à la salle des fêtes de la commune de Reffannes. Ce groupe de musiciens est composé de résidents du Foyer de vie, d’une éducatrice et de deux musiciens professionnels. A l’issue de leur prestation, les résidants ont offert aux spectateurs un moment d’échange pour leur présenter leurs instruments qu’ils ont eux-mêmes confectionné à l’aide de différents matériaux. Un vrai moment de partage très apprécié par l’ensemble des spectateurs, riverains et parisiens, venus célébrer les 25 ans du Foyer.

 

Le jeudi 6 septembre, salariés, et quelques membres des familles de résidents se sont réunis autour d’un cocktail déjeunatoire. La fête a commencé par les remerciements d’Alain Salque, fondateur et directeur de la structure, aux équipes de professionnels présentes 24h/24h et 7 jours sur 7 pour faire de ce foyer un lieu de vie. Il nous a rappelé les enjeux importants de la France quant à l’amélioration des conditions d’accueil des personnes touchées par un trouble psychique :

Malgré les différents plans et stratégies nationales la France manque cruellement de services et d’établissements. L’UNAPEI rappelle en 2015 que dans leur seul réseau 47 427 personnes sont aujourd’hui sans solution d’accueil et d’accompagnement et qu’environ 6 500 français (dont 1500 enfants) en situation de handicap sont aujourd’hui expatriés en Belgique.

Les personnes en situation de handicap psychique ou les personnes vivant avec une forme d’autisme vivent encore trop souvent, pour diverses raisons, des situations d’exclusion et de précarité. Ce discours a été le moyen de rappeler l’importance de continuer à bâtir des projets tels que le berceau qui sont malheureusement encore trop rares pour le nombre de personnes en attentes de solutions.

   

Le projet du Foyer tourné vers la prise en charge globale

Le Berceau a, ainsi, été créé il y a 25 ans pour répondre au souhait de passer de la psychiatrie hospitalière à la prise en charge globale et sociale de la santé mentale prévu dans l’évolution des lois sanitaires des années 90.

Ce lieu de vie est passé de 7 personnes en situation de handicap psychique pour être aujourd’hui un établissement qui offre un accueil et un accompagnement à 26 personnes dans un cadre de vie durable et structurant organisé par une équipe pluridisciplinaire, et ce dans un habitat diversifié.

En 2000, le Conseil général a fait appel aux équipes du Berceau pour créer des places supplémentaires afin d’accueillir des personnes qui se retrouvent en marge des lieux d’accueil existants, et notamment pour répondre aux besoins de jeunes adultes autistes. C’est la naissance du projet passerelle. 

 

Le Foyer de vie : un lieu de socialisation

Le Berceau et le bâtiment passerelle se situent sur un beau et grand terrain ouvert sur la nature et la commune qui permet la construction de projets individualisés ouvrant la voie à l’autonomie et à la socialisation. Le foyer est, en effet, organisé autour de la pleine participation des personnes accueillies comme un lieu pouvant être pleinement investi par l’adulte comme sa propre habitation. Ce cadre de vie a notamment permis à un couple de s’installer ensemble dans l’une des chambres du Berceau. Et certaines des personnes accueillies se sont faites des amis au sein de la commune de Reffannes qui les invitent régulièrement à leur rendre visite.

Eric Pliez, Directeur général de l’association Aurore, a souligné la vertu du projet tournée vers la mixité sociale et l’intégration du foyer au sein de la commune de Reffannes : 

Ce qui frappe quand on vient au Berceau, et notamment quand on voit le concert que le Ferraillouz’band a proposé à la commune, c’est que les résidents du foyer sont des citoyens de Reffannes. Ils sont libres d’aller et venir dans la commune comme tous les habitants.  

 

    

Fête conviviale et ensoleillée !

Cette journée très ensoleillée a permis aux salariés, riverains et membres de familles de partager un beau moment de convivialité avec les personnes accueillies. Ces derniers étaient très heureux et fiers de pouvoir montrer leurs œuvres d’art et leurs activités culturelles. Les résidents et les invités ont pu également échanger quelques pas de dance accompagnés par les mélodies d’un groupe de musique.

Les trois jours de fête se sont terminés par la journée annuelle des familles qui pour la première fois se déroulait au sein même du Foyer. Les personnes accueillies ont ainsi pu apprécier la redécouverte du lieu de vie de leur enfant, frère ou sœur.

« C’est un foyer très chaleureux dans lequel on retrouve une vie familiale et je suis très heureuse que mon fils y vive depuis 13 ans. » rappelle la mère d’un des résidents.

Mots clefs associés : Autisme    Soins psychiques    Le Berceau