• Accueil
  • Place des personnes accueillies

Place des personnes accueillies

 


Au delà des obligations légales de mise en place d’instances représentatives des bénéficiaires, Aurore apporte un soin particulier à tenir compte des besoins des personnes qu’elle accompagne et place les usagers au cœur de son action, dans le but d’améliorer et d’adapter ses prestations. Différents outils sont utilisés à Aurore pour faire participer les bénéficiaires à la vie de l’association.

 

Les Conseils de la Vie Sociale

Le Décret d’application

Compétences : le CVS donne son avis et peut faire des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement d’un établissement lors de réunions trimestrielles. Les représentants de la direction apportent systématiquement une réponse aux questions posées par les usagers.

(Il existe plusieurs Conseils de la Vie Sociale à Aurore).

 

La Commission des Relations avec les Usagers

Outil à destination des patients des établissements sanitaires (hôpitaux de jour et foyers post cure d’Aurore), elle est présente dans chaque établissement de santé. Elle examine les litiges mettant en cause la politique d’accueil et de prise en charge des malades de l’établissement, veille au respect des droits des usagers et facilite leurs démarches. Elle est également chargée de faire des propositions à la direction de l’établissement pour améliorer l’accueil et la prise en charge des malades et de leurs proches.

Qui peut la saisir ?

  • L’usager ou l’un de ses proches,
  • Le représentant légal de l’établissement, destinataire final des réclamations adressées dans les services.

 

La Charte de la personne accueillie

Elle est affichée dans tous les établissements et remise aux usagers. Elle garantit le respect de leurs droits et réaffirme leur devoir.

La Charte est téléchargeable sur cette page.

 

Retrouvez des exemples de participations concrètes des usagers dans la rubrique La parole aux bénéficiaires

 

La Charte de l’association Aurore

 

La Loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale,  avait prévu la nomination de personnes qualifiées permettant  à l’usager de faire appel à une personne qualifiée nommée par le président du Conseil Général et le Préfet  en cas de désaccord avec la direction de l’établissement ou service dans lequel il est pris en charge : liste des personnes qualifiees par département.

© 2015 Aurore