Accès à la culture :

Les demandeurs d'asile invités au CNSMD

 

Partenariat CNSMDP AuroreDepuis le début du mois de mars, les demandeurs d’asile accueillis dans les centres d’hébergement d’urgence d’Aurore à Romainville et Fontenay-sous-Bois (93) sont invités à découvrir la programmation artistique du Conservatoire national supérieur de musique et de danse (CNSMD) de Paris en assistant aux concerts, récitals et spectacles de danse proposés par les étudiants.

« Ce partenariat est né grâce au souhait de Bruno Mantovani, le directeur du conservatoire, d’accueillir des migrants pour leur faire découvrir la culture musicale française classique et contemporaine » explique Franck Ferrari, chef de service du CHU de Romainville.

Après une première rencontre entre Aurore et la direction du CNSMD pour penser et articuler cette collaboration, une visite du conservatoire a été organisée en janvier 2017, pour faire découvrir les lieux et les différentes représentations aux équipes des deux centres d’hébergement, afin que celles-ci puissent présenter l’action auprès des résidents.

C’est ainsi que, le 2 mars, une vingtaine de résidents des deux centres assistaient à leur première représentation, un concert de piano introduit par un moment d’échange avec la salle. Une démarche reproduite à six reprises au cours du mois de mars, avec des représentations de danse, clavecin, jazz ou encore lyrisme, menées par des élèves du conservatoire. « Pour les résidents, il s’agit à chaque fois d’une découverte d’un tout autre univers musical« , évoque Franck Ferrari. « Nous n’en sommes qu’aux prémices de cette collaboration mais nous essayons, en coordination avec le conservatoire, d’établir un roulement des présences. Pour autant, on observe déjà la constitution d’un noyau dur de 3 ou 4 résidents qui assistent à toutes les représentations. »

Partenariat Aurore et CNSMDPCe partenariat original pour l’accès à la culture est en effet appelé à durer. Franck Ferrari explique que de telles rencontres sont déjà planifiées jusqu’à la rentrée prochaine. « De plus, des musiciens pourraient venir se produire dans nos centres d’hébergement, dans le cadre de leur formation au conservatoire qui comprend des représentations à l’extérieur ».

Un partenariat culturel qui devrait s’étendre à d’autres établissements d’Aurore.

 

 

Réagir

 

© 2015 Aurore